Accueil •  
Notre région •  
Son histoire •  
Son vignoble •  
Notre domaine •  
Nos vins •  
Une Terre Inspirée
Au Moyen Age, la Bourgogne voit l'installation en son sein de deux grands ordres religieux.
D'abord à Cluny au début du Xème siècle avec l'ordre de Saint Benoît, puis plus tard à Cîteaux avec Saint Bernard. Abbayes et prieurés donnent alors à la Bourgogne un rayonnement spirituel universel qui perdure encore. Ainsi, aujourd'hui, Taizé et Paray-le-Monial accueillent par milliers visiteurs et pèlerins à la recherche d'une fraternité vivante et d'une spiritualité forte.
Un Passé Prestigieux
Vestiges et trouvailles retracent son héritage historique. De la préhistoire nous viennent les ossements retrouvés à Solutré (-18000 à -15000) et de l'âge du fer le trésor de Vix et son fabuleux vase attribué à une princesse Celte.
Quand aux Gaulois et aux Romains, il suffit de faire un tour au Mont Beuvray, à Alésia ou à Autun pour y trouver des témoignages de leur présence.
Au Vème siècle, un peuple nomade, originaire de l'île danoise de Bornholm, vint s'installer dans cette région de Gaule et y établir le royaume de Burgondie.
C'est sous la conduite de ses grands ducs, aux XIVe et XVe siècles, que la Bourgogne va vivre ses plus belles heures.
Philippe le Hardi et ses successeurs, Jean Sans Peur, Philippe le Bon et Charles le Téméraire n'auront de cesse pour ambition d'étendre leur Duché et de renforcer sa puissance et son indépendance, rivalisant de fait avec les rois de France.
Le rayonnement politique, culturel et artistique de la Bourgogne sera prédominant en Europe jusqu'à la mort de Charles Le Téméraire devant Nancy en janvier 1477.
Le 23 décembre 1482 la signature du traité d'Arras donne la Bourgogne à Louis XI, roi de France.