Accueil •  
Notre région •  
Notre domaine •  
Nos vins •  
A Santenay et à Chassagne-Montrachet, le mode de conduite du vignoble planté en Pinot Noir fait appel à un système de taille particulier dénommé Cordon de Royat.
Dans les terres fertiles, il permet en effet de limiter la vigueur de la vigne et donc de contrôler le rendement, mais aussi d'améliorer, grâce au développement plus important du feuillage, la photosynthèse et par conséquent d'obtenir une meilleure maturité.
L'Abbé Colin, ancien prêtre, maire et président du syndicat viticole, ne disait-il pas lorsqu'il parlait des vins rouges de Chassagne-Montrachet : "Gamme merveilleuse de vins rouges, de bonne garde, au manteau velouté, véritable pourpoint de Cour, au bouquet de pruneaux, de pêches ou de violettes…" ?
Ce sont des vins de garde dont la complexité des parfums et des arômes s'accroît au fur et à mesure de la dégustation.
Clos Saint-Jean
Délicat et gracieux, c'est un vin qui peut être apprécié dès sa jeunesse. Des notes chocolatées viennent s'ajouter à son côté soyeux et fruité.
Morgeot
Plus corsé que le précédent, c'est un vin masculin, solide et charnu. Il développe des arômes de cerise et de kirsch.
Ses tanins discrets mais présents exigent deux à trois années pour se fondre et donner au vin un velours de plus en plus dense et pénétrant.
Vin de garde, il peut attendre.
Clos de Tavannes
Ce climat, l'un des meilleurs de Santenay, n'a pas la sévérité que l'on prête généralement aux vins de ce village. A tort ou à raison d'ailleurs ?
Racé et structuré, avec un nez de petits fruits (mûres, framboises, cassis), il est plus sauvage et dense que Morgeot. En fin de bouche, sa saveur ample et son équilibre fruit/tanin traduisent ses aptitudes au vieillissement.