Accueil •  
Notre région •  
Notre domaine •  
Nos vins •  
Appellations •  
Millésimes •  
Une belle année toute de soie vêtue
L'évolution de la vigne et les conditions climatiques
Dans la nuit du 14 au 15 avril, en brûlant une partie des bourgeons, le gel marque de son empreinte le millésime 1998. Le temps clément du mois de mai permet à la végétation de se rattraper, et les premières fleurs sont observées début juin sur chardonnay. Après un mois de juillet maussade, la chaleur caniculaire du mois d'août fait rapidement progresser la véraison. Toutefois, les parcelles dont le sol est peu profond commencent à souffrir. Heureusement, début septembre, les pluies arrivent et revitalisent la vigne. Le 17 septembre, un vent du nord se lève et, pendant 48 heures, il assèche la vigne, et concentre par évaporation les raisins. Enfin, le 19 septembre, les vendanges démarrent sous le soleil qui restera tout le temps de leur déroulement.
Les qualités du millésime pour les Vins Blancs
Dans l'après-midi du 20 septembre, les premières grappes de chardonnay, de Caillerets, tombent dans les paniers. Grâce à des rendements peu élevés, les raisins sont bien constitués et présentent à la fois un bon niveau en sucre et une belle acidité. Ils donnent des vins blancs aromatiques. Le nez est très expressif et décline des notes discrètes de brioche ou plus marquées de pain d'épices dans des tonalités de fruits jaunes (pomme, poire) ou de fruits secs (abricot, coing) avec un fond minéral sur la fraîcheur. Ils ont un bon potentiel de garde.
Les qualités du millésime pour les Vins Rouges
Comme en 1997, le Pinot Noir est récolté le premier. Après élevage, les vins rouges révèlent leur texture soyeuse et leurs tanins souples et harmonieux. Comme pour les vins blancs, ils sont sur le registre de l'élégance.