Accueil •  
Notre région •  
Notre domaine •  
Nos vins •  
Appellations •  
Millésimes •  
Une récolte abondante
L'évolution de la vigne et les conditions climatiques
Le cycle végétatif de la vigne est marqué par de nombreux à coups climatiques : débourrement tardif à la mi-avril, floraison éclair en juin avec le passage du stade de premières fleurs à celui de nouaison en moins de dix jours. Si le printemps se termine avec des températures nettement estivales, l'été quant à lui a bien du mal à s'installer. De fin juillet à fin septembre le mercure baisse régulièrement et passe en dessous des normales saisonnières. En août l'ensoleillement est déficitaire et la véraison prend son temps. Les pluies sont rares et la sécheresse vient s'ajouter aux difficultés de maturation des raisins. Début septembre un vent du nord s'installe et chasse les nuages qui gênent la photosynthèse. Les vendanges se déroulent ensuite dans de parfaites conditions climatiques, à la fois chaudes et ensoleillées.
Les qualités du millésime pour les Vins Blancs
Le signal du départ est donné le 21 septembre dans les Bâtard-Montrachet et pendant trois jours, les vendangeurs coupent les grappes de Chardonnay dont la maturité est plus avancée que celle du Pinot Noir. La floraison s'étant passée dans de très bonnes conditions, les rendements sont importants. Equilibrés et purs, les vins blancs présentent des arômes de fruits blancs et d'agrumes. La fraîcheur de leur texture révèle une belle acidité.
Les qualités du millésime pour les Vins Rouges
L'assaut est lancé le 24 septembre dans le secteur de Morgeot. Comme pour les blancs, les raisins sont récoltés dans un état sanitaire parfait. Bien structurés avec des tanins fins, les vins sont colorés et charnus en bouche. Leur nez est concentré et très fuité.