Accueil •  
Notre région •  
Son histoire •  
Son vignoble •  
Chassagne-Montrachet •  
Notre domaine •  
Nos vins •  
La route des vins, qui serpente depuis Dijon à travers vignes et villages, permet au visiteur d'entrer dans notre village de vignerons par la porte des Grands Crus. Classé en tête des meilleurs vins blancs du monde, Montrachet, Bâtard-Montrachet et Criots-Bâtard-Montrachet reposent ici à mi-coteaux sur une terre pleine de mystère et célébrée par maints poètes et néophytes.
Depuis ce promontoire, le pèlerin a une vue d'ensemble sur la partie nord de Chassagne-Montrachet. A ses pieds se glisse la combe de Saint-Aubin, où s'immisce la grande route Paris-Lyon. Au-delà, il découvre le village campé dans sa partie basse au pied de la colline et s'étirant dans sa partie haute jusqu'à la lisière du bois.
Ainsi adossées à l'ouest à la montagne, ses maisons regardent le soleil levant et peuvent même par temps clair apercevoir à l'horizon les contreforts du Jura et la chaîne des Alpes avec la majestueuse silhouette du Mont Blanc.
Un important front rocheux signale l'exploitation de la pierre marbrière que l'on retrouve en dallage à la Pyramide du Louvre et un peu partout dans le monde.
Avec plus d'une quarantaine de domaines, Chassagne-Montrachet, offre à l'amateur de bon vin un large choix d'expressions. Son restaurant, "Le Chassagne", et ses chambres d'hôte peuvent prolonger agréablement son séjour.
Depuis l'église, le promeneur partira à la découverte du relief et de la flore en empruntant les sentiers qui le conduiront de "Vignes en Bois" (Circuit N° 24 des Promenades en Pays Beaunois). La véloroute "Beaune-Santenay" est une autre façon de découvrir le village et ses habitants, le vignoble et ses artisans.
Plus au sud, en direction de Santenay, quelques maisons isolées et voisines des bâtiments d'exploitation d'une ancienne Abbaye forment, au centre de la plus vaste appellation de la commune, le hameau de Morgeot.